Dès le plus jeune âge

Combattre les risques de surpoids et d’obésité. Attention à l’addiction au sucre qui démarre très jeune car la plupart des petits pots pour enfants, les boissons, les desserts sont enrichis en sucres.

Eviter l’exposition solaire, protéger et hydrater la peau (ceci est valable pour toutes les années suivantes).

Adolescence

  • Avoir une alimentation équilibrée et adaptée à un organisme en pleine croissance. Attention au sucre (soda, gâteaux…), véritable addiction !
  • Veiller au surpoids qui aggrave les risques d’évoluer vers l’obésité.
  • Eviter le tabac, l’alcool, l’abus de soleil
  • Faire du sport.
  • Hydrater sa peau, éviter le nettoyage agressif pour garder le film de sébum qui protège des agressions extérieures.

Dès 30 ans

  • Avoir une alimentation équilibrée, variée et de qualité.
  • Veiller à avoir un transit digestif régulier témoin d’une bonne absorption et digestion, indispensables pour une bonne santé.
  • Connaître son taux de DHEA, alors à son maximum, et qui servira de base de comparaison pour les années suivantes.
  • Pratiquer une activité sportive régulière.
  • Lutter contre la sédentarité, imposée par notre mode de vie actuelle, en pratiquant une marche quotidienne, monter les escaliers…
  • Soins à visée esthétique :
  • Bien hydrater sa peau par des mésolifts et utiliser des crèmes anti-âges recommandées par votre médecin anti-âge.
  • Stimuler la régénération cellulaire par des peelings aux acides de fruits (pratiqués par un médecin anti-âge)
  • Stimuler les cellules pour produire du nouveau collagène grâce au laser, la radiofréquence et la photomodulation par lampe LED. Plus on commence tôt et moins le temps laisse son empreinte.
  • Combler les petites rides qui commencent à apparaître autour des yeux et de la bouche. Comblement à l’acide hyaluronique pratiqué par un médecin anti-âge.

40 ans : examen général

Les sécrétions hormonales commencent tout doucement à faiblir. Les conséquences se font sentir sur le poids, l’humeur, le sommeil, la qualité de la peau.

Les bilans effectués à partir de 40 ans sont très importants car ils serviront de référence.

  • Bilan biologique de base (cholestérol, triglycérides, sucre, fer, ferritine, vitamine D, marqueurs de l’inflammation, recherche de terrain acide, homocystéine, état hépatique, rénal, thyroïdien…)
  • Bilans biologiques anti-âge prescrits en fonction de l’interrogatoire, des facteurs de risque, des antécédents personnels et familiaux. En savoir+ sur ces bilans
  • Avoir une alimentation équilibrée, variée et de qualité.
  • Veiller à avoir un transit digestif régulier témoin d’une bonne absorption et digestion, indispensables pour une bonne santé.
  • Pratiquer une activité sportive régulière.
  • Lutter contre la sédentarité, imposée par notre mode de vie actuelle, en pratiquant une marche quotidienne, monter les escaliers…
  • En cas de tabagisme, hypertension, diabète, consommation régulière d’alcool, hypercholestérolémie, sédentarité, obésité, stress : examen cardiaque d’effort pour dépister un risque coronarien, échographie (foie, pancréas, reins, prostate) et bilan radiologique (poumons).
  • Pour les femmes : mammographie (tous les 2 ans), frottis vaginal (tous les ans).
  • Soins à visée esthétique :
    • Hydrater davantage la peau (elle se dessèche avec l’âge), la revitaliser par un mésolift.
    • Combler les rides et creux du visage, atténuer les cernes en utilisant les produits de comblement tels l’acide hyaluronique.
    • Faire un peeling pour améliorer le grain de peau.
    • Stimuler les cellules pour produire du nouveau collagène grâce à la photo modulation par lampe LED. Plus on commence tôt et moins le temps laisse son empreinte.